23/10/2007

Polices, baton tactique.

Polices, bâton tactique.

23 Octobre 2007 | Genève Polices

Police municipale, un corps de Police, reconnu comme une Police de proximité grâce à sa visibilité, la présence constante sur le terrain, les services à la population, les interventions dans les écoles, l'assistance de personnes en danger, premiers secours, assistances en cas d'accidents sur la route, incendies, bagarres, agressions...et j'en passe !!!

…et...ils ne sont pas armés.... Pourquoi ?

Parce que nos politiciens, de gauche, estiment qu'il est dangereux d'avoir un bâton tactique...sa peu tuer... Une main aussi ? Donc que faire ?!?

La vie de nos Agents de la Police Municipale n'a pas de prix ? Elle est au service du citoyen honnête et bien évidemment répressive auprès des nombreux citoyens qui commettent des infractions...

Nos Agents de la Police Municipale, risquent tous les jours ; d'être attaqués verbalement et physiquement, d'être plantés avec un couteau, bref, agressés gratuitement pour un simple contrôle de routine...

Pourquoi les sociétés de sécurité privées, ont des agents armés, spray au poivre, menottes et bâton tactique ou tonfa ???

Et qu'il n'y a pas autant de problèmes ??? C’est Incohérent !!!

Soyons claires ! Le bâton tactique est une mesure dissuasive, devant être utilisée pour garder à distance l'agresseur et se défendre !.

Ce moyen est aussi utilisé pour faire des clés de bras afin de menotter l'agresseur... et biensure se défendre contre une attaque de couteau et autres bâtons.... C'est clair ?...

N'oublions pas notre collègue de la Police Municipale à BEX

(sur le canton de Vaud), qui est décédé suite à contrôle de circulation, tué par balle, (il portait un gilet par balle), il était armé..., aujourd'hui il n'est plus là. Sincères condoléances à la famille, et après ?...Son collègue à été blessé...et sous le choc d'une telle atrocité !!! ...je compati à la douleur ...

Le lundi 15 octobre 2007, le Conseil Municipale vote pour la motion "Donnons aux ASM les moyens d'agir !" Quel désastre !

Le parti des verts, dit haut et fort qu'un bâton tactique peut tuer et qu'il serait dangereux d'équiper nos agents d'une arme ! Comment peut-il avancer de tels propos ! Notre vie a-t-elle un prix, un sens ? j'aime me répéter...Le but du bâton est de se protéger, garder une distance et ne pas donner de tels propos, si idiot ! Allez expliquer ceci à nos Gendarmes... !

De plus, un parti de gauche a eu le culot d'avancer des coûts onéreux pour la formation de 5 jours donnée par la gendarmerie...5 jours !!! Comment !!!, mais comment écouter de tels propos et ensuite revenir sur le terrain ???

Les Agents de la Police Municipale, des hommes et des femmes qui ont choisi de s'engager dans cette belle profession dans le seul but d'aider la population Genevoise !

Par contre si nous ne pouvons pas compter sur la politique actuelle... que deviendront-ils ? Ils ne sont pas moins bons qu'un Gendarme, Ils sont motivés et veulent prouver qu’ils sont capables d'être présents et agir en conséquence pour aider les citoyens en collaborant avec les gendarmes!!!

Même le parti politique UDC qui prône la sécurité, se rebiffe... Vous trouvez normal de telles réactions ???... Venant d'un parti d'extrême droite ??? Ou va-t-on ???

Je tenais à remercier le parti RADICAL Ville de Genève, qui eux comprennent le problème depuis fort longtemps !!!

L'enjeu est de taille, notre sécurité à tous est en jeu !!!

Un Grand MERCI à notre Magistrat Pierre Maudet et Simon Brandt (conseiller municipal Ville de Genève) pour leurs efforts et la vraie réalité des faits !

Une collaboration étroite avec la Gendarmerie est nécessaire !!!

Qui sait, un jour vous aurez besoin de nos services...et vous serez content d'avoir un service de Police rapidement !

A bon entendeur !

13:10 Écrit par Gonzo dans Genève Police (s) | Lien permanent | Commentaires (49)

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jess,

j'avoue ne pas être partisan des polices municipales, ni des ASM.

Cependant, il faut bien l'admettre, la situation n'est plus celle d'il y a 20 ans où nos policiers municipaux pouvaient se faire respecter sans porter un bâton.

Quitte à vous placer en situation de devoir intervenir qu'on vous en donne les moyens. Souvent nos politiques vivent complètement en décalage avec la population et ne cotoient donc pas la rue comme vous et nous.

En revanche, et j'attire votre attention sur cette réflection, c'est un très mauvais calcul de retirer à notre gendarmerie régulière la charge d'ilotage que vous, la police municipale, accomplissez déjà bien.

En effet, nos gendarmes perdent le contact avec la population cantonnés à faire de la repression le plus souvent.

Nous avons une gendarmerie exceptionnelle, des hommes et des femmes compétents, remettons l'accent sur cette profession qui manque cruellement d'effectif.

Bien à vous Jess,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/10/2007

Bonjour Stéphane,
Le but n'est pas d'enlever quoique ce soit à la Gendarmerie, bien au contraire ! Le but est de les épauler en leur apportant une aide précieuse, l'effectif de la Police municipale. Les taches de la Gendarmerie étant ce qu'elle sont, malheureusement nous pouvons leur apporter un appui, une aide en effectuant ce qu'ils ne peuvent plus faire. Le manque d'effectif, n'est pas le problème majeur ! Mais la façon dont nos chères politiciens tire sur la corde... Il existe un effectif de près de 200 policiers municipaux, ils sont là et attendent que sa, rendre service à la population. Pour ce qui est du baton, il ne faut pas voir cette méthode comme répressive, mais plutôt comme dissuasive et protectrice ! C'est un prolongement de la sécurité de chaque agents, une mesure nécessaire de nos jours...

Écrit par : Gonzo | 23/10/2007

Stéphane, j'ai omis de vous remercier pour l'intérêt que vous avez apportez au sujet ci-dessus et constate que vous êtes conscient du problème actuelle. Je ne compte pas faire de pub, mais effectivement il existe des solutions et le blog peut apporter des idées, bonnes ou mauvaises...
Au plaisir de vous relire, bonne journée !

Écrit par : Gonzo | 23/10/2007

Bonsoir , je voulais revenir à la séance du Conseil Municipal du 15 octobre, où nos chers conseillers municipaux ont (trop) longement débattu du sujet des ASM. Plus précisément concernant le discours que la rapporteuse de minorité (dont je tairais le nom, mais ceux qui ont suivi le débat sauront) à tenu ce jour là (quoique à l'occasion d'autres séances aussi...), bref, cette brave dame, doit vivre sur une autre planète!!! Lorsqu'on l'entend dire qu'il ne faut pas "armé" les ASM d'un bâton, que c'est dangereux, que cela peut tuer etc etc... Je me demande si elle sort le soir en Ville, ou même la journée. Prenons l'exemple du fameux jardin Anglais, ainsi que les bords de notre beau Lac Léman. Exemple flagrant d'une Genève qui ne se donne pas ou plus les moyens de portèger ses habitants, ses confédérers et ses touristes des nuisibles qui taînent à savoir dealer, arracheur de sac, pickpocket, drogué et autres personnages qui zone et rendent d'autant plus grand se fameux sentiment d'insécurité qui a servit de slogan à la quasi totalité des parti politiques lors des dernières éléctions. Je pense que cette dame (la rapporteuse de minorité donc) ainsi que tous ces politiciens qui trouvent que tous va bien à Genève (politiciens de Gauche principalement), eh bien qu'ils aillent une soirée avec les ASM, ou mieux encore, 1 nuit complète avec des Gendarmes, et là je pense que leurs discours changera radicalement!!! Et peut-être que soudainement, comme par enchantement, ils donneront non seulement aux ASM les moyens d'agir (ou plutôt se defendre), mais également à la Police cantonal les moyens de faire leurs travaillent dans de bonne condition. Qaund je parle de bonne condition, je veux dire par là, que si la Gendarmerie ou PJ interpelle une personne qui a commis un délit eh bien que cette dernière finit en prison ou dans un avion et retour à l'expéditeur et non pas qu'elle soit dehors le lendemain, voir quelques heures après son méfait, faute de place à Champ-Dollon. En plus, dès que la Police utilise "un peu la force" pour une interpellation, OH mon dieu!!! Les Gauchos, et autres personnes faisant partie des droits de l'hommes, ou observatoire des fameuses pratiques policières, crient au scandale.... Mais réveillez- vous Messieurs et Dames!!! Nous ne sommes plus en 1850, ou tout allait bien dans le meilleures des mondes. La réalité est tout autre!!! Faut-il un mort parmit les forces de l'ordre (PJ, PSI,gendarmerie, ASM ou Gade Frontière) pour que cela change!?! Je terminerais ce soir par ceci: Messieurs et Medames les politiciens, descender de votre nuage, et donner enfin les moyens au force de l'odre de faire leurs travaillent!!!! Voilà A+ bonne soirée

Écrit par : bosco79 | 25/10/2007

Merci Bosco, tu as résumé mon désir !!!

Écrit par : Gonzo | 25/10/2007

bien dis tu devrais faire de la politique

Écrit par : Marc | 26/10/2007

D'ailleurs ce n'est pas les élus Pierre Maudet et Simon Brandt qui sont les seuls politiciens genevois a avoir accompagné des gendarmes et des ASM ?

Écrit par : Calvin | 26/10/2007

Oui Calvin, exactement sauf erreur, ce sont les seules personnes qui ont eu :
1. Le courage d'accompagner les gendarmes et les ASM dans leurs taches
2. Parler de choses qu'ils savent !!!

Je me permettrais d'ajouter, qu'il serait bien que d'autres parti suivent l'exemple !!! ... aujourd'hui ils pourraient se permettre de dire des choses intéressantes... et cohérentes... et de voir LA RÉALITÉ !!!

Écrit par : Gonzo | 27/10/2007

Heureusement que MM. Maudet et Brandt ont suivi des ASM (peut-être aussi des gendarmes) en patrouille, au moins ils savent de quoi ils parlent, surtout lors de la defense d'une motion par exemple. Et concernant les politiciens (qui n'ont pas été avec des ASM ou Gendarmes) mais qui defendent également des pojets divers concernant la Police ou les ASM, eh bien ceux-là, se renseigent ou lisent simplement les lois qui régissent le travail des forces de l'ordre (au moins ils se renseignent.... ) Et pour finir tous ces élus de ganche (Pdt, vert, sociaux etc) et bien ces derniers, 1 s'en fiche totalement, et de 2 ont certainement peur de suivre ou des ASM ou des Gendarmes en patrouille... ah ben c'est sûr c'est tellement plus facile de regarder la Star Ac' sur TF1 au lieu de se préocuper du bien être des citoyens et surtout de ces hommes et ces femmes qui 365 jours par année risquent à n'importe quelle moment de "tomber " sur un taré et de finir dans 4 planches en sapin. Voilà pour ce soir. Salutations. Et a+ pour un nouveau billet d'humeur...

Écrit par : bosco79 | 27/10/2007

Mais le mieux, ce sont des politiciens qui connaissent les lois et viennent voir ce qui se passe sur le terrain comme MM. Maudet et Brandt...

Écrit par : Jack | 27/10/2007

Bonjour Gonzo,
Je vous remercie de parler de se sujet préoccupant.
Merci chers politiciens, grâce à vous je suis rassurée car vous faites le maximum afin que mon mari rentre en vie dans notre maison !
Votre politique en matière de sécurité pour lui et ses collègues et vraiment formidable ... "Assez "rigolé".
Les lois et les moyens de défense personnels (visiblement surtout pour les ASM) ou juridiques ayant attrait à leurs professions sont NULISSIMES. Quel sera le prochain à se faire "dérouiller" ? Quelle épouse sera la prochaine à pleurer son cher et tendre mari qui ne rentrera pas à la maison alors qu'il faisait JUSTE son métier ? Votre attentisme et votre manque de respect envers "vos" employés sont pitoyables. Je suis une de ces femmes qui se demande tout les jours si son mari rentrera lors de la fin de son service. Combien d'entre eux devront encore se faire blesser ou pire, tuer en service, avant que des mesures concrètes soient prisent et non seulement envisagées ? Vos campagnes électorales passées, fortement axées sur la sécurité, (municipal), vous oubliez toutes vos promesses (une fois de plus). Fort heureusement que certains politiciens, cités dans les commentaires précédents, m'ont donné l'impression qu'ils essayent réellement de faire quelque chose pour ces hommes et femmes qui exercent un métier exigeant. Côté cantonal, je suggere que l'élu du DI ne soit pas un acteur de la gauche lors des prochaines éléctions, regardez de quelle manière la police et par consequant la sécurité des habitants, est gérée actuellement...
Arrêtez de vous voiler la face et de faire croire aux citoyens de Genève que tout va bien dans cette ville. Evidement, c'est plus facile. La vision internationale de Genève, ville propre et sure n'est plus qu'un mythe. REVEILLEZ-VOUS avant que notre cité ressemble à Marseille ! Si rien n'est entrepris, Marseille-Genève c'est demain.
Pour conclure, donnez les moyens juridiques et matériels aux divers corps de polices afin de pouvoir exercer leur travail en adéquation avec la dangerosité des tâches qui leurs sont attribuées.
Merci de faire le nécessaire avant la mort de l'un d'eux...

Écrit par : bamieck | 28/10/2007

Bamieck, merci à vous d'avoir réagi à ce problème important. Merci pour l'amour, le respect et le courage que vous portez à votre mari, en pensant chaque jours qu'il passe dans un environnement plus ou moins hostile...A cause ou grâce à sa profession qui demande beaucoup de courage !!! Encore merci, d'avoir pris le clavier et avoir transmis aux familles, amis, connaissances et autres personnes qui lisent ce billet, les autres préoccupations que chaque agents ne souhaitent pas faire part, car le travail qu'ils effectuent est déjà assez difficile ... Ils sont fières de servir la population et continuent quoiqu'il arrive ! ... Et, oui ! Il y aura toujours un MAIS... Donc, merci de transmettre l'adresse de ce blog et réagissons !!! Plus il y aura de commentaires, plus il y aura de rédaction dans la Tribune de Genève !!! Au plaisir de vous relire Bamieck !

Écrit par : Gonzo | 28/10/2007

bonsoir, je vais juste réagir au message laissé par BAMIECK, losque elle écrit que Genève ressemblera bientôt à Marseille si nos chers amis politiciens (de gauche pour ne pas changer), ne font rien, eh bien moi personnellement, je trouve que la cité de Calvin commence gentillement à ressembler à Mareille, voir même un pays de l'autre côté de la mer Méditeranée.... Enfin bien évidement pour pouvoir constaté cela, il faut sortir un peu de chez soi, chose que beaucoup politiciens (de gauche) ne font pas, sauf bien évidement lors de l'évacuation d'un Squat ou lors d'une manifestation de soutien à ces derniers, pour vérifier si la Police n'abuse pas de la force. Mais bon cela est un autre sujet. Quoiqu'il en soit, un chose me rassure, c'est qu'il reste tout de même encore assez de gens motivé pour s'engager dans des métiers qui ne sont pas de tout repos (Gendarmerie, PSI, PJ, Garde frontière, ASM, champ-dollon) mais jusqu'a quand??? Car au rythme ou va le monde (au sens large du terme) il faudra bientôt un membre des forces de l'ordre, pour 2 habitants. Je m'arrête là pour ce soir, bonne soirée à vous tous.

Écrit par : bosco79 | 28/10/2007

Seul l'ignorance de certains politiciens fait que cela prendra du temps. Il faudrait qu'ils soient victimes d'une horrible agression (La loi changerait en 3 jours), ou leurs enfants (La loi changerait en 1 heure) pour qu'ils se rendent compte qu'un ASM sans arme n'ira jamais affronter certains dangers pour leurs beaux yeux. A Bâle, un homme armé est rentré dans la grande maison politique et a tiré dans le tas, à Genève si ça arrive, je vous conseille de lui indiquer le chemin et quitter les lieux au plus vite, dans le cas contraire il restera 1 balle pour vous. Le danger et le même pour tous, l’Euro 2008 le démontrera et confirmera comme le G8 qu’en suisse on n’y arrive pas, on appellera « PAPA POLICE ALLEMAGNE » pour nous aider, la HONTE ! Et faire le tour du monde dans les médias parce qu’un politicien n’a pas le cran ni fait se qu’il faut au bon endroit pour faire arrêter cela.

Écrit par : Lobo | 30/10/2007

Tout cela relève d'un problème politique, car non seulement les ASM ne sont pas d'accord entre eux, mais les municipalités aussi ne font qu'à leur tête. Dans notre micro-canton, je ne vois pas de place pour plusieurs corps plus ou moins armés, mais les problèmes sécuritaires doivent être gérés exclusivement par la police cantonale. Tout organisme public engagé dans ce domaine doit être attribué au commandement de la police.

Écrit par : Dixit | 30/10/2007

Effectivement tous les problèmes liés de près ou de loin à la sécurité relèvent de la politique, mais aussi de nos citoyens, d'ailleurs je pense que si l'on regarde les élections de la semaine passée (enfin il y a 2 semaines maintenant), nous pouvons constater que suite à la campagne d'un certain parti , la population a voté pour qu'il y aie en SUISSE un changement radical de direction. Bien évidement, il y a encore les Cantons, et les Communes, qui on leurs mots à dire et évidement les forces de l'ordre sont baladés d'un côté et de l'autre des rivages que sont les lois et réglements divers... Concernant le fait que les problèmes sécuritaires doivent être exclusivement géré par la Police, je ne suis pas d'accord, pour plusieurs raisons, la première, la gendarmerie a un cruel manque d'éffectif (il ne faut pas se voiler la face), ensuite je pense qu'il y a du travail pour tous les corps uniformés (corps dépendant du canton, des communes, ou de la confédération), ce qu'il faudrait, c'est re-définir les priorités de chacun. Mais il faudrait aussi déchager les gendarmes d'un trop pleins de tâches administratives, pourquoi compliquer les choses, alors que dans certains cas, une personne en civile pourrait très bien effectuer certaines tâches (bien évidement après avoir suivie une formation approfondie). Et pour terminer, d'un côté nous trouvons les ASM qui sont des personnes dûment assermentées, par les autorités de leurs communes respectives, font appliquer des lois et réglements, peuvent effectuer des contrôles d'identités et ne sont pas armé. De l'autre côté des privés (protectas, securitas et j'en passe) qui sont des personnes qui surveillents des portes, des barrières, des magasins et autre, et qui je vous le rappel n'ont pas le droit de procéder à des contrôles d'identités ni même faire appliquer des lois , mais en contre partie sont équipé comme des RAMDO!!! chercher l'erreur!!!! A bon entendeur....

Écrit par : bosco79 | 30/10/2007

La problématique des ASM - dont le travail fourni est appréciable - relève d'une incohérence de gestion totale. En effet, d'une commune à l'autre, ils fonctionnent différemment, aux gré de la volonté politique du coin. De plus, ils ne sont pas assez nombreux dans bien des communes, et ne peuvent, de ce fait, soutenir la police cantonale comme cela devrait être le cas. Il est donc impératif, si l'on veut continuer avec le système actuel, qu'un cahier des charges soit défini et appliqué, d'ou ressortent clairement les tâches des uns et des autres, qui doivent être COMPLEMENTAIRES. Si les communes ne sont pas à même de fournir des prestations obligatoires, autant arrêter les frais. Or, je constate que pour les problèmes basiques tels que la surveillances des chiens, parc et promenades, taille des haies etc, rien ne fonctionne. Et que dire pour le contrôle du parcage, domaine éclaté sur au moins 5 corps différents !! Tout cela n'a pas de sens. Alors ne me parlez pas d'armement, si déjà le crayon ne remplit pas sa fonction !

Écrit par : Dixit | 02/11/2007

Dixit,
C'est toujours un plaisir de débattre avec vous,
je lis en vos commentaires une haine paisible contre la Police Municipale, c'est votre choix !
Le travail fourni est tout de même appréciable, donc merci pour ce compliment... mais ! Il y aura toujours un mais !!!
Pourquoi nous parler des communes ? Vous croyez que la Gendarmerie ne s'adapte pas, elle aussi, aux problèmes de chaque communes ? Pourquoi perdre son temps, ralentir les besoins urgents que nous connaissons tous en inventant un cahier des charges qui ne pourra jamais être respecté ?!?
... COMPLEMENTAIRES sa veut dire quoi complémentaires ?!?
1. Apporter un complément, un renseignement complémentaire. Ce qui s'ajoute ou doit s'ajouter à une chose pour qu'elle soit complète.
...OU 2. Proposition rattachée à un autre mot ou à une autre proposition, pour en compléter ou en préciser le sens.
Quoiqu'il en soit, je préfère utiliser le verbe COLLABORER : Travailler en commun avec qqn. Car, je le répèterais autant de fois qu'un commentaire ne me plaira pas, NOUS SOUHAITONS APPORTER DE L'AIDE A LA GENDARMERIE AFIN QU'ELLE PUISSE FAIRE SON TRAVAILLE CORRECTEMENT !!! Donc, ne mélangeons pas tout !!! Cesser d'employer des termes tacites !!!
Le bâton tactique n'est pas fais pour bâtonner !!! Mais tout simplement pour l'employer afin de garder une distance, se défendre, dissuader !!! Donc, Dixit.... je ne sais vraiment pas de quelle commune ou qu'elle est votre parti politique, je sais une chose et c'est sure vous ne voyez pas ce qui est entrain d'arriver à Genève. Incivilités, agressions (morale et physique), Violations des lois (infractions), Vols, mendicités et j'en passe.... Donc, je ne vous donne pas raison, car je sais qu'il est possible de trouver des solutions, bien plus faciles que des excuses et perdre le temps qui lui ne s'arrêtera pas !!! Si seulement vous pouviez travailler avec un ASM-Police Municipale, je vous garanti que vous changerez votre façon de penser... Bien à vous et au plaisir de vous relire !

Écrit par : Gonzo | 02/11/2007

Gonzo,
Vous n'avez pas compris que je ne vise pas les ASM, à savoir les femmes et les hommes qui en font partie. Si vous aviez pris la peine de me lire avec attention, vous auriez compris que je vise l'organisation de la gestion cantonale des problèmes sécuritaires dont font partie les ASM. Dans ce contexte, COMPLEMENTAIRE veut tout simplement dire que les contributions des uns et des autres doivent être distinctes et clairement attribuées. Enfin, les ASM étant des fonctionnaires communaux - contrairement aux policiers - il est normal que l'on parle des sensibilités différentes des autorités communales. Et c'est bien là que le bât(-ton) blesse, qu'il s'agisse de l'équipement, des tâches assurées, des heures de présence ou encore de leur degré de collaboration avec les gendarmes, notamment. De deux choses l'une: soit on met de l'ordre dans tout ça ou on arrête les frais.

Écrit par : Dixit | 02/11/2007

Dixit,
le précédent commentaire n'était, effectivement, pas clair. Ce dernier, me convient et si j'ose me permettre, il est mieux exposé.
Donc OUI, mais si aujourd'hui ont se bat, ce n'est pas pour arrêter les frais !!!
Des actions ont étés mises en place, avec la Gendarmerie, et ces mêmes actions ont étés positives !!! En tout cas, et surtout en Ville de Genève.
Je ne comprendrais jamais pourquoi la Ville de Genève à cédé les droits de pouvoir et de décisions concernant les ASM-Police Municipale. Aujourd'hui l'Etat décide sans savoir ce que font et peuvent faire les ASM-Police Municipale... Et c'est sûrement à cause de cela que l'on se retrouve, au niveau politique, à des discours, des bagarres enfantines entre Ville de Genève et Canton.....et au lieu d'avancer, nous reculons....
Quelle perte de temps, d'argent et d'entente avec nos chères citoyens !...IL FAUT QUE CELA CESSE !!!

Merci Dixit, au plaisir de vous relire !

Écrit par : Gonzo | 03/11/2007

Que de bla-bla pour un bâton ...! Les ASM (qui sont pour le moment encore vivants) peuvent-ils être satisfait de se défendre et rester en vie, avec les moyens actuels qu'ils possèdent !!! Biensur que non ! Mais pour cela il faut que leur équipement s'étoffe... C'est vrai qu'ils ne sont que des fonctionnaires communaux mais leurs familles ont besoin d'eux... la population aussi. Mais visiblement d'autres parties s'élèvent contre se vilain bâton qui est très dangereux pour...? les citoyens HONNÊTES ? Un camp politique ? Un autre corps constitué ? Faisons comme d'habitude à Genève, c'est-à-dire RIEN, comme ça la suite de l'histoire est déjà connue... Mort d'un agent, bla-bla journalistique et politique puis RIEN; la boucle est bouclée...
Une autre solution est à portée de bâton mais Genève ouvrira-t-elle les yeux à temps ?

Écrit par : schultz | 03/11/2007

Gonzo, autre volet:
J'ai remarqué que vous souhaitiez obtenir l'appellation "Police municipale" avec des outils de travail aujourd'hui réservés à la police cantonale. Or, seul est habilité à porter le titre de "policier" celui qui a obtenu le brevet fédéral, après une formation COMPLETE de policier, justement. D'autre part, dans un avenir relativement proche, il est prévu de créer le métier d' "auxiliaire de police", avec un brevet ad hoc. Votre coeur balance-t-il ou souhaitez-vous demeurer un policier / agent formé en quelques mois seulement, sans reconnaissance fédérale ?

Écrit par : Dixit | 04/11/2007

Bonjour Dixit,

Oui, Oui et OUI !!!
L'appellation Police Municipale est importante pour diverses raisons.

1. Les ASM-Police Municipale, ont des tâches de Police qu'ils appliquent avec professionnalisme sur le terrain.

2. Le terme de Sécurité Municipale ne veut rien dire, car la personne qui a commis l'infraction (Genevoise, Française, touriste...) ne comprendra pas pourquoi un agent de Sécurité Municipal le verbalise. Par contre, si le terme de Police Municipale est visiblement inscrit sur l'uniforme, cette personne ne va pas poser la question : Ont-ils le droit de m'interpeler ? Ont-ils le droit de me verbaliser...???

Les Agents de Police Municipale, nous le savons, ont des tâches de Police, mais ne sont malheureusement pas reconnu ainsi...Un autre point important, sachez que l'appellation ASM a été modifié il y a 7 ans. Ils portaient clairement le terme de Police Municipale auparavant et ils avaient moins de prérogatives qu'aujourd'hui !!!

Aie... Saviez-vous que l'agent de la Police de Sécurité Internationale (PSI) qui n'a pas passé son examen fédérale, a pu demander par écrit à Berne, sont attestation de POLICIER pour pouvoir effectuer son travail et être reconnu en tant que tel ???


Donc.... A bon Entendeur !!!!

Écrit par : Gonzo | 04/11/2007

Dixit, je vous fait remarquer que l'appellation "policier" est effectivement protégée, au même titre que "boulanger" au "coiffeur"..., mais que le nom de police ne l'est pas. Expliquez-moi pourquoi cela vous choc que les ASM soient renommés en Police municipale alors que cela ne dérange personne que le mot Police soit utilisé pour : Police du Feu, Police des Eaux, etc...De quoi avez vous peur ?

Écrit par : schultz | 04/11/2007

J'ai un rêve...!
• Que nos Elus du conseille municipal Genevois, nous respecte enfin…, comme l'a fait le ministre de l'intérieur Français Nicolas Sarkozy pour ça police.
• Que nos Elus défendant ou interdisant soit disant, notre matériel de travail, connaissent exactement notre travail et notre engagement « extra-muros ».
• Elus qui après avoir effectué une à deux soirées de travaille dans le terrain avec nos collègues de quartier, mais pas seulement dans les rues basses entre 10h00h et 16h00.
• Que depuis l’arrivée de notre nouveau magistrat Pierre Maudet (respectueux de notre fonction de Police) qu’il engage comme chef de notre corps uniformé la personne compétente qu’est Urs R. (chef sortant de la Police cantonale) homme de grand charisme, qui fera le maximum pour nous faire appeler Police de proximité (se que nous somme en réalité).
• Mon réveille sonne… zut, il est 5 heures du matin. Je me lève, car je dois être prêt, au service du public et à sa sécurité dans mon quartier dès 6 heures.

Au prochain rêve… ?

Écrit par : Le rêveur | 04/11/2007

Je rêve devant ma cuisinière dominicale, en faisant des pdts provençales (non congelées) et une tranche de dinde. (je ne parle pas de mes collègues « sourire », mais bien de nourriture).
• A vous lire…, je constate que nous perdons de temps à expliquer qu’est-ce qu’un bâton tactique, un tonfa et autre objet de défense, copié des objets de paysans du temps des empereurs chinois, déjà à cette époque, pour se faire respecté. Donc rien de moderne et d’avant-garde, pour ces objets… !
• Nous perdons du temps à essayer de mentionner un chat ou un chien par un synonyme, qui pourrait être accepté par la susceptibilité de nos élus municipaux et cantonaux. Sachant que le magistrat (de gauche) de la Police cantonale, n’a pas de respect (depuis plusieurs années), pour sa propre force de l’Ordre.
• Comment voulez-vous que nos nouveaux collègues, aussi bien de l’état que de nos communes et Ville de Genève, aillent un espoir de renouveau et de respect… ?
• Dans mes nombreux voyages à « l’étranger » sur tout les continents, je constate que dans les villes (et bien sur aussi en campagne) visitées, les uniformes de la sécurité sont respecté par toute la population et touristes. Il y a que dans notre « belle » ville de Genève, que ce respect n’est pas d’actualité. Aussi bien par nos politiques – médias et cela en découle sur la population et enfants de cette ville canton… !
• Demandons à nos élus, de faire respecter les lois et règlements sur la sécurité et salubrité de cette ville et non pas de nous supprimer 90 articles sur cette salubrité et sécurité publique.
• Demandons à nos élus, de ne pas douter de ces collaborateurs, qui assaillent de faire respecter ces dits règlements (qui nous reste).
• Demandons à nos hiérarchies de nous respecter, pour notre travaille accomplis dans ce terrain pour le moins en désordre… !
• Demandons à nos collègues démotivés par ces grandes années de laxisme et de non reconnaissances pour leur travaille accomplis, de croire à un changement avec notre nouveau Magistrat.

Zut… ! mes pdts sont trop cuites. Fin du rêve… !

Écrit par : Le rêveur | 04/11/2007

Merci schultz, merci le rêveur, 2 cas qui font effectivement plaisir à lire !

Dixit,

Croyez-moi je ne veux pas vous faire changer d’avis, mais vous apportez toutes mes connaissances afin de vous faire comprendre qu’il existe des solutions simples.

je cite"...dans un avenir relativement proche, il est prévu de créer le métier d' "auxiliaire de police", avec un brevet ad hoc."

Franchement, qu’elle horreur !!! Est-ce nécessaire de créer un conflit supplémentaire à nos citoyens, qui, actuellement, ne comprennent pas ce que fais un ASM et un AM ???

Ne serait-ce pas plus simple de profiter de l’expérience sur le terrain et les connaissances acquises lors de leurs formations, de notre Police Municipale ?

Il n’y a rien de compliqué…
Un nouvel uniforme avec la nomination :

« POLICE MUNICIPALE »

ou

« POLICE DE PROXIMITE »

Dont fixés par des systèmes scratch, dans le dos, sur les badges et les casquettes… afin d’éviter cette grossière erreur avec les AM (contractuelles).

Est-ce que vous croyez que le citoyen Genevois, ne sera pas plus éclairé sur ces dispositions ??? Ensuite, si les politiciens estime qu’il est nécessaire de faire une formation, avec grand plaisir, ils demandent que sa !!!

MAIS NE LES APPELEZ PAS POLICE AUXILLIAIRE !!!!!!!!!

Voila comment je l’entends, « Employé recruté à titre provisoire par l’Administration… » Wouhaou ! Qu’elle belle nomination, ils vont tous démissionnés !!! Il faut les encourager, les motivé, ils méritent bien plus d’attention !!!

Certes, la France n’est pas loin, donc laissé aux Français leurs termes et occupons nous de nos fonctionnaires comme des politiciens responsables !!!

A bon entendeur !

Écrit par : Gonzo | 04/11/2007

En 1409, le roi Sho Hashi a unifié les territoires d’Okinawa et interdit la possession et l’usage des armes aux paysans et autres civils, par crainte des révoltes populaires. 200 ans plus tard, soit en 1609, les armes ont à nouveau été confisquées par le gouvernement japonais. Cette interdiction a contraint les habitants à développer un mode de combat afin de pouvoir repousser les envahisseurs "à mains nues", ainsi naissait l'Okinawa-Te, la variante du Kara-Te (karate).
Mais aussi l'ingéniosité des paysans sut détourner les outils agraires de leurs fonctions pour en faire des armes d'une redoutable efficacité. Ainsi le Tonfa, était à la base une poignée de meule de moulin à moudre.
En 2007 le gouvernement municipal et cantonal Genevois interdit de donner « les outils agraires » du XIIIème siècle, à ces agents municipaux de l’ordre public. De peur qu’ils blessent les agresseurs et autres in civilistes de la république. J’ai même entendu par des députés de gauche, lors d’un conseil municipal de cet automne, que les ASM « pourrait tuer » un citoyen (camarade) terroriste et inciviliste. Cette situation serait inadmissible.
Peut-être que nos députés estime qu’un cutter de poseur de moquettes, une carte de crédit limée sur le côté pour faire office de lame tranchante, qu’une fourchette constituée de deux à quatre extrémités piquantes, un petit couteau Suisse ou simplement un spray d’Ajax vitre serait plus en adéquation avec notre époque… ? Je rêve ou bien… ?

Écrit par : Le rêveur | 05/11/2007

Gonzo, parlons encore de formation.
Les ASM sont formés par la Police cantonale durant un cursus de trois mois, sauf erreur. Quant aux ASM de la Ville, ils ont droit à une formation complémentaire de 4 ou 5 mois dans leurs locaux. Question: comment pouvez-vous vous accommoder d'une formation basique pour les uns, et d'une formation plus poussée pour les autres ? Les ASM étant spécialistes de l'îlotage, ils ont été largués dans cette formation par la police cantonale avec l'introduction du brevet fédéral (une dizaine d'heures ou guère plus pour les uns, environ 80 pour les autres). N'y a-t-il pas un hiatus ? Questions précises, réponses précises, SVP.

Écrit par : Dixit | 05/11/2007

Merci Dixit,

Je ne sais pas si vous êtes gendarme ? Une chose est sure, posez moi toutes les questions relatives à la Police Municipale et je me ferais un plaisir de vous répondre. Car dorénavant et rien que pour vous je ne cite plus le terme ASM ! Sa sera Police Municipale.

Effectivement,

La Police Municipale a une formation de base, de 3 mois au CFP
(Centre de Formation Police) et la Police Municipale de la ville de Genève ont en plus 4 mois, formé par 3 instructeurs d'expérience sur une base militaire très exigeante !!!

De plus, ils ont 18 mois de stage sur le terrain afin de connaître une partie des ficelles de la profession, qui ne s’arrête pas seulement à l’îlotage !!! D’ailleurs, c’est à ce moment là qu’ils commencent à développer le maximum de connaissance ailleurs que sur les papiers ! Et de constater qu’ils sont très souvent demandés par la gendarmerie, car ils sont en manque d’effectif….

Entre nous, sa n'a rien à voir avec le CFP à la gendarmerie...parce que pour un service dit militaire, tous les Agent de la Police Municipale ayant passé 3 mois de formation au CFP ont étés très déçu de la formation...molle et pas innovante !!!

Donc total : 7 + 18 = 25 mois, ce qui fait 2 ans et un mois…

Dixit, je cite : « ils ont été largués dans cette formation par la police cantonale avec l'introduction du brevet fédéral (une dizaine d'heures ou guère plus pour les uns, environ 80 pour les autres). »

Franchement, c’est facile, trop facile votre question. Et la réponse je vous l’écris noir sur blanc en gras et souligné : voici votre hiatus =

DEMANDEZ CECI AU GRAND CONSEIL, CE SONT CES PERSONNAGES QUI DECIDENT !!!

Croyez-vous qu’ils ne sont pas capables de passé le brevet fédéral ?

Croyez-vous qu’ils n’ont pas les capacités d’assumer les tâches que nous souhaitons offrir aux citoyens ?

!!! JE TIEN LE PARI !!!

Au fait, les gendarmes ont peur de 2 choses :

1. Peur de perdre les avantages de la retraite. Primordiale !!!!!
2. Ils ont déjà peur, car ils le savent, de constater que la Police Municipale sera mieux perçu qu’eux.
3. A lire le rapport de la gendarmerie, la Police Municipale est souvent citée pour sa visibilité et la collaboration (interpellations, arrestations….)

Ne serait-ce pas plus simple d’arrêter de se trouver des excuses et régler le problème actuel ?

Avec un effectif de 200 Agents de Police Municipale supplémentaire sur le canton de Genève, au lieu de les rabaisser ???? Les démotiver, leurs mettre des pressions inutiles !!!

!!! CE NE SONT PAS DES INCAPABLES !!! ONT PEU COMPTER SUR EUX !!!


Dixit, au plaisir de vous relire.

Écrit par : Gonzo | 05/11/2007

Cher Gonzo,
Je vous rmercie de votre réponse précise et complète, enfin ! Hélas, je suis navré par votre manque d'ambition, ni pour la formation ni pour la reconnaissance officielle du métier. Or, l'un passe par l'autre. Par contre, je devine votre ambition de vous asseoir dans une voiture de police ...municipale, alors que vous avez au moins une chose en commun avec les gendarmes: dès que l'on vous pose des questions, vous êtes à cran. C'est généralement le cas lorsque l'on est à court d'arguments. Votre site de propagande est un peu mince sur le fond. Dommage, car je ne demande qu'une chose: que l'on dispose de bien plus d'ASM sur le terrain, dont les actions soient efficaces, cohérentes et complémentaires à celle de la Gendarmerie. Et leur formation doit être en adéquation avec les missions confiées, cela va de soi !!

Écrit par : Dixit | 06/11/2007

Dixit, c'est toujours un plaisir de débattre avec vous.
Vous dites manque d'ambition ? Vous jouez avec les mots...car croyez moi, ma seule ambition est d'être heureux ! Donc ne mélangeons pas ou plutôt utilisez les mots approprié. Sincèrement désolé, si je vous ai brusqué dans ma façon de vous répondre, mais moi seul doit en assumer les conséquences, donc silvouplait laisser les gendarmes, ils n'y sont pour rien ! Arguments...vous trouvez que je manque d'arguments ? Je ne peu pas les inventer, tout est écris sur le blog ! Toutes les preuves, raisons qui appuie une affirmation, une demande tout est là !?! Dixit, sympa... il fallait en arriver à ce post pour comprendre enfin !!! que votre souhait est de disposer de bien plus de Police Municipale sur le terrain (totalement d'accord !!!) et la suite !!! Merci.
ALLELLUIA !!!

Au plaisir de vous relire !

Écrit par : Gonzo | 06/11/2007

Le titre de police municipale a été enlevé il y a bien des années. La confusion est déjà assez importante avec tous ces services de sécurité. Je crois savoir que le mot POLICE et Policier est réservés aux personnes qui ont le brevet de Policier. Pour Gonzo, qu'il face Policier !!

Écrit par : LEMIR | 06/11/2007

Bonjour LEMIR,

Le titre de Service de Police Municipale a été enlevé il y a bientôt 8 ans !

Confusion ?!? Bein voyons… ! Quand vous allez dans un pays Européen, vous est-il arrivé de confondre un agent de Police Municipale avec un agent de Sécurité ? J'en doute fort !!!

AIE… AIE… AIE…Le mot Police n'est pas protégé ! Par-contre le terme Policier, lui, l’est ! Car effectivement seul les agents qui ont passé l'examen fédéral de policier peuvent prétendre dire qu'ils le sont...Exception....-->dites moi, pourquoi les agents de la Police de Sécurité Internationale qui n'ont pas tous passé ce brevet ...ont eu la faciliter de prétendre être Policier ? Pour info, nombreux sont ceux qui ont écrit à Berne afin d'obtenir une attestation pour pouvoir bénéficier du terme ... Cherchez l'erreur ?!?... Mais dans un sens, tant mieux !!! Autre point... : Pourquoi Police du Feu, Police des Constructions…. ? …et j’en passe !!!

Entre nous, si je voulais être gendarme je ne me serais pas présenté à la Police Municipale....Ou vice-versa, si j'étais gendarme, j'aurais, sans hésité !!!, postulé dans une commune pour être à la Police Municipale !!!!
J'ASSUME MA FONCTION QUE J'APPLIQUE AVEC PLAISIR ET INTÉRÊT !

SVP, renseignez-vous avant d’avancer de tel propos.

Au plaisir de vous relire !

P.S : Attention aux grosses fautes d'orthographe.... Qu'il FASSE....Merci ;-)

Écrit par : Gonzo | 06/11/2007

Gonzo, vos remarques sont pertinantes. Je m'explique: je parlais de confusions pour les services de sécurité de l'Etat uniquement: ASM - AM - brigade du trafic - fondation des parking - Police - Police Internationale.
Pour le brevet de la Police Internationale, vous avez raison, à n'y rien comprendre.
Les services: police des construction et du feu, j'ai jamais vu un homme représenter un de ces service dans la rue..........et je doute que ces services revendiquent plus de moyens pour faire de la sécurité publique, bref, ces services ne gênent pas.

Je suis content pour vous que votre profession vous plaise, mais de grâce, n'utilisez plus le terme Police Municipale, IL N'EXISTE PAS.

Concernant ma faute d'ortographe, merci de la remarque.
Je pensais donc que votre français était parfait. J'ai donc parcouru vos anciens textes.
Exemples du billet du 5 novembre à 14:25:
sûr........... et non pas sure, ça sera ..... et non sa sera, de tels propos et non pas......... de tel propos etc etc....
L'erreur est humaine, non

Écrit par : LEMIR | 06/11/2007

Cessez donc de comparer votre sort à celui de la "Police du feu" ou à celle "des constructions". De toute évidence, dans ce cas, comparaison n'est pas raison. En ce qui concerne la Police de la Sécurité Internationale, les agents ont eu droit au brevet sous deux conditions: 1) les écoles parcourent depuis deux ans une formation complète de policier, identique à celle des gendarmes. 2) au prix d'une mise à niveau pour tous le corps de la PSI. Par conséquent, les ASM sont loin du compte. C'est votre droit de revendiquer, mais il faut payer un prix et si je saisis bien les arguments avancés sur ce site, on nous fait croire que votre expérience du terrain vaut toutes les formations. J'en doute, et votre prix demeure un mystère. Faire partie d'une police, être équipé comme un policier sans être policier, c'est effectivement énigmatique. Réclamer davantage de prérogatives, sans être à même d'assurer les missions déjà confiées, ce n'est pas très cohérent non plus. Les ASM sont appréciés pour ce qu'ils sont, et non pour ce qu'ils souhaitent être, sans en avoir les moyens, le profile ou la formation. Votre action réside dans la complémentarité, idéalement sous commandement de la police cantonale. Toutefois, si vous souhaitez demeurer propriété de vos communes respectives, il faut vous accommoder du rôle confié à la sécurité municipale. Ce rôle peut évoluer, mais sûrement pas comme vous l'entendez. Enfin, pour terminer sur une note plus positive, je pense que vos compétences en matière d'îlotage sont très bonnes. Vous devriez davantage les développer, moyennant une formation ad hoc. En effet, votre avantage sur la police cantonale est la proximité avec le citoyen, les écoles, les concierges et les différentes institutions communales, entre autres. Vous occupez donc un créneau très important. Quant à la circulation routière, votre champ d'activité doit être celui que la Gendarmerie ne peut pas occuper, faute de temps et de personnel. Et vous le faites très bien.

Écrit par : Dixit | 08/11/2007

Réponse donnée à Stéphane (Informaticien)

Bonjour Stéphane, mon cher PRO gendarme !!!

Quel fin plaisir de vous relire !!!

Oui je reconnais, j’ai supprimé votre poste ! J’en ai le droit et je vais vous rappeler pour qu’elle raison. (Entre nous, je ne m’attendais pas à ce que vous le preniez si mal !)

Si vous connaissez si bien la profession (ce n’est pas vraiment le cas…), le post que vous avez écris était hors sujet !!!

De plus, vous critiquez les agents de la Police Municipale sur un post concernant un article sur la violence dans les communes de la champagne ???

Je suis surpris de vous lire ainsi et déçu de la façon dont vous voyez les problèmes !!!

Vous citez : « …l'inutilité de cette corporation en matière de sécurité. »
Non seulement vous offusquez la profession mais en plus vous mettez toutes les communes dans un seul et même panier !!! Sincèrement, je ne me serais pas permis…

Si vous ne voulez pas comprendre ce que fait un Agent de Police Municipale à la commune de Vernier, dommage ! Un conseil, si vous êtes curieux aller leur demander, dites leurs ce que vous en pensez, ou écrivez une doléance à qui de droit ! Car autrement, entre nous, c’est vraiment trop facile.

Vous citez : « …des jeunes dealent à longueur de journée... Même la gendarmerie, lorsqu'elle se déplace, ne le fait rarement en dessous d'un effectif de minimum 4 à 6 gendarmes et même dans ce cas de figure, nos jeunes ne semblent pas vraiment impressionnés. »

Je rêve ou c’est bien écris ?!? Depuis quand les Agent de la Police Municipale ont les prérogatives pénales pour interpeller les dealers, consommateurs de drogues ?!?!?!?!?...
De plus, même les gendarmes n’impressionnent pas les jeunes…
Voilà une proposition intelligente ! Demandez au Grand Conseil une modification de la loi sur les ASM en incluant ces contrôles et les suites des procédures…concernant les dealeurs…Ils auront au moins le plaisir de pouvoir aider, aussi, à ce niveau !!!

Vous citez : « Qu'on arrête cette hypocrisie avec les ASM et Police municipale qui, si on les écoutait, résoudraient tous les problèmes de sécurité avec leur bâton tactique... Bâton qui n'impressionnera pas plus les délinquants qu'un vrai bon gendarme en arme... soyons en sûrs... » A l'heure actuelle, on voudrait nous faire croire que les "deuxième police" seraient plus efficace que notre Gendarmerie ?...

C’est à l’église qu’on croit ! Pas à Genève…et entre nous sois dit, vous croyez vraiment que la gendarmerie est respectée ? Et qu'un bâton ne serait pas un moyen de défense pour des agent qui ne sont pas armés ? Dissuassif ???

La Police Municipale veut aider, renforcer ce manque d’effectif par une collaboration et non remplacer nos gendarmes… si précieux… Si ont continue à les critiquer (nos gendarmes et agents de la Police Municipale) au lieu de les motiver, les épauler… très peu d’agents vont rester et continuer à pratiquer la profession…
Vous citez : « Alors qu'on m'explique clairement ce que font les ASM en charge du carrefour du Bouchet ? Un chaos permanent où on frôle l'accident à chaque minute, où les piétons et écoliers se rendant à leur école traverse en nombre conséquent chaque matin... Ils sont où nos ASM ?... Ils collent des bûches ! »

C’est le monde à l’envers ou je rêve ?!? Depuis quand les agents de la Police Municipale sont responsable des problèmes de circulation ? Ce n’est pas à la gendarmerie de régler ce problème ???... La réponse est oui. Ce sont à la gendarmerie de gérer ce problème. (D’ailleurs Julie en parle aujourd’hui, à la TDG). Mais entre nous, la sécurité commence par la sécurité routière, donc libérons cette possibilité et donnons aux agents de la Police Municipale de l’appliquer !

Vous citez : « …et arrêtons de développer des "deuxième police" parfaitement inefficaces pour répondre aux besoins actuels car c'est un fait. »
Et oui, grâce à vous qui ne connaissez malheureusement pas les possibilités et la profession qu’effectue les agents de la Police Municipale (Tâches de Police) nous n’aurons pas une "deuxième police" … et oui grâce à vous nous resterons le seul Canton en Suisse à s’enfoncer, continuer à chasser les méchants avec une gendarmerie faible en effectif, en attendant que les problèmes se règlent, on laisse la possibilité aux vilains de continuer les infractions, les rodéos de circulation….au lieu d’améliorer la sécurité sur le Canton …au lieu de former et construire une collaboration gendarmerie et agent de Police Municipale…

Vous ne me faites pas rire, car je vous écris, parce que je sais pertinemment que vous ne connaissez pas la profession... Qui a dit que nous allons régler tous les problèmes ? Mis à part vous, je n’ai trouvé personne qui a avancé de tels propos…. Est-ce que vous savez vraiment de quoi vous parlez ? Avez-vous accompagné un Agent de Police Municipale sur le terrain ? Etes-vous souvent sur le terrain ? Vous sentez-vous en sécurité dans la rue ?

Pour en finir, vous citez : « PS. Que l'énigmatique ASM se rassure, ce n'est pas contre lui ou contre sa corporation que je m'érige en faux... mais contre cette mollitude politique qui génère des situations telles que la sécurité des Genevées et Genevés n'est simplement plus assurée. »

Pour être sincère je ne peu pas ne pas être touché sur la profession que nos agent de Police Municipale effectuent sur le terrain de plus en plus hostile. Ils ne méritent pas d’assumer les erreurs que nos politiciens répètent constamment, car je répète ! Ils ont beaucoup de courage de pratiquer ce métier avec les outils et moyens actuels.

Il faudrait faire un article sur les politiciens qui sont en charge du DI (Département des Institutions)…et non sur les agents de Police Municipale. …Nous aussi avons bon dos…

A bon entendeur.

P.S : ce post est rajouté sur mon blog http://gonzo.blog.tdg.ch/

Écrit par : Gonzo | 08/11/2007

Dixit, je reste bouche-bée ...en lisant votre commentaire...

Que de belles phrases ! Sincèrement !!!

C'est vrai, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre... Nos communes respectivent veulent nous garder, pourquoi ?!?

Notre action réside dans la complémentarité, idéalement sous commandement de la police cantonale... Sa serait l'idéal !

Concernant la circulation, il serait souhaitable de progresser dans ce sens, car effectivement ils pourraient aider, à plusieurs reprise les collègues gendarmes.

Au plasir de vous relire !

Écrit par : Gonzo | 08/11/2007

La réponse de Stéphane :



Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Gonzo,

c'est aussi un plaisir de vous lire...

Quant à publier votre message sur votre blog, sachez que même si nous ne sommes pas d'accord sur une partie du problème, la différence de point de vue me paraît essentiel pour faire avancer le débat.

Que vous ayez "sucré" mon commentaire, relève de votre liberté la plus totale... Il ne me viendrait pas à l'esprit de donner des leçons d'expression publique à quiconque. Je relevais juste ce fait.

Quant à la pertinance de votre intervention, vous plaider évidemment pour votre "paroisse", donc on peut totalement comprendre votre manque d'objectivité.

Concernant des jeunes qui dealent, vous devriez relire le Code pénal section : devoir d'informer. A défaut de pouvoir intervenir, les ASM sont tenus comme tout citoyen d'informer d'agissement contraire à la loi.

A moins que vous vous situiez au dessus ? à côté ?

Et effectivement je suis PRO Gendarme et pro FLIC, et même pro MILITAIRE. Waow !

Si vous n'êtes pas capable de recevoir les critiques, vous en perderez de vue vos lacunes... celles exprimées par un simple citoyen lambda qui n'y connaît rien en matière de sécurité... ;o)

Votre motivation semble juste Gonzo, vous semblez responsable dans vos propos et engagé... J'admire cette motivation, j'avais la même il y a quelques années, je croyais pouvoir sauver le monde à moi tout seul... et j'ai appris, avec le temps que malheureusement ce n'est pas possible. Vous apprendrez aussi.

Quant à me mettre la profession sur le dos, je vous rassure, je n'ai ni chien, ni voiture, et j'avoue que j'ai encore le droit le plus strict de dire ce que je pense et ce que je constate dans ma réalité quotidienne.

Par conséquent, je regrette que vous y voyez une attaque personnelle contre vous, ou votre profession qui répond à un besoin d'ilotage, je finis mon billet par, je me cite ? permettrez :

"Que l'énigmatique ASM se rassure, ce n'est pas contre lui ou contre sa corporation que je m'érige en faux... mais contre cette mollitude politique qui génère des situations telles que la sécurité des Genevées et Genevés n'est simplement plus assurée."

Et soyons en sûr vous partagez mon avis vu que vous même soutenez l'engagement d'effectifs supplémentaires pour notre gendarmerie dans votre billet sur votre blog.

Nous sommes donc bien d'accord...

Car pour nos politiques, vous avez effectivement bon dos, vous êtes sensés (votre profession) soulager la police... et donc, ils ont tout loisir de dire que nous n'avons pas besoin de gendarmes supplémentaires en se reposant sur vous qui n'avez ni la formation, ni l'autorité, ni le matériel pour répondre à la délinquance actuelle.

Entre nous Gonzo, dans un texte il y a la lettre... mais surtout l'esprit.

Et c'est bien l'esprit de mon billet si vous prenez le temps de le relire.

Il y a des problèmes dans cette ville, les ASM et les polices municipales ont leur rôle à jouer, mais dans la mesure où cela ne prétérite pas la sécurité.

Et je l'affirme ici à nouveau, oui, je suis pro Gendarmes et pro Flics et je sais pourquoi.

Donc, cher Gonzo, ce n'était en rien une attaque personnelle. Dommage que vous l'ayez ainsi ressentie.

Bien à vous,

Stéphane


PS. J'apprécie de pouvoir débattre avec vous parce que c'est ainsi qu'on fera peut être avancer le Schmillblick


PS. Quant à ma connaissance du terrain, avant d'être ingénieur systèmes, j'exerçais une toute autre profession. D'une part j'ai contribué à une jurisprudence fédérale et aussi participé à des opérations anti terroristes, ma spécialité à l'époque, entre 1994 jusqu'en 1998... ça me donne je pense, un certain avis "autorisé". Pour répondre à votre question.

par Stéphane | 08/11/2007 | 15:04 | http://;

Écrit par : Gonzo | 08/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Re Bonjour Gonzo,

je comprends totalement votre emportement et j'apprécie d'autant plus votre spontanéité qui reflète votre engagement dans votre profession au service de la population.

Je suis navré, vraiment, que vous ayez pu percevoir en mon message une attaque contre vous ou votre profession. C'est bien le volet politique de cet imbroglio qui me dérange.

Voilà, ce sera toujours avec plaisir que je vous lirai et vous répondrai car c'est ainsi que l'union autour d'un souci commun peut voir émerger des solutions concrètes.

Bien à vous Gonzo,

Stéphane

par Stéphane | 08/11/2007 | 16:21 | http://;

Écrit par : Gonzo | 09/11/2007

Bonjour Stéphane,

Voila, je me suis écouté et ai pris le temps de vous répondre.

Merci de me comprendre, concernant mon engagement dans cette belle profession qui a beaucoup de chose importante à prouver au service de la population.

J'oublie votre message précédent et vous rassure peut-être ? Je ne suis pas rancunier !

C'est vrai, je l’avoue !!! Je me suis emporté, encore désolé ! ;o)

La profession me plait énormément et la défends aujourd’hui et la défendrais demain, car je sais qu’elle sera bénéfique pour tous !!!

Donc, je vous propose même de boire un café si vous avez un moment ! LOL !

Pour en finir, je suis tout à fait d'accord sur l'imbroglio politique, qui aujourd'hui changera grâce un deux hommes qui savent de quoi ils parlent !
Je pense à M. MAUDET (Conseiller administratif Ville de Genève) et M. BRANDT (Conseiller Municipal Ville de Genève). Ce sont les seuls qui ont eu le courage de comprendre, voir la réalité et apprécier le travail des agents sur le terrain.

Voilà, merci Stéphane, sans rancune et au plaisir de vous relire ou boire un café ?

Gonzo.

Écrit par : Gonzo | 09/11/2007



Bravo pour l'initiative, enfin des gens qui passent à l'action.
Il est important de s'unir pour se faire entendre dans notre république. C'est le moment de mettre l'Etat devant le fait accomplit et leur prouver qu'ils sont complètement dépassé par les événements et n'arrivent plus à assurer le minimum dans les communes sub-urbaines Il est grand temps que les autorités cantonales mettent en place cette collaboration GDM-ASM tant demandé par la population.

par Lapinou | 11/11/2007 | 18:56

Écrit par : Gonzo | 12/11/2007

tout cela est bien.

mais en voyant que dans certaines communes il y a des ASM qui gagnent plus que les gendarmes, avec une prise de risque bien moindre et sans les contraintes du travail de nuit, il y a un problème?

Un bon nombre d'éléments de la gendarmerie quittent la police pour rejoindre des ASM communaux. NOrmal, meilleur salaire, meilleur traitement par la hiérarchie, plus de risques etc...

et quand certains tirent la sonnette d'alarme, la hiérarchie de la gendarmerie à sa réponse toute prête. Ceux qui sont pas contents, ils n'ont qu'à partir....

On ne respecte plus le savoir faire et l'expérience des anciens, à la gendarmerie. La place est faite aux arrivistes technocrates, qui sont envoyé formés dans les écoles des CRS en France. Pour les autres, qu'ils soient des gens intelligents ou pas, si ils n'ont pas leur formation de CRS françAis, - ils sont nuls. Pour grader, il faut être dans le bon clan, être accepté par les autres ayant déjà leur grade. Sinon, qu'ils aillent au diable....

On s'étonne encore qu'il y a ait des dérapages dans un tel climat?

Écrit par : filou | 12/11/2007

Bonjour Filou,

S’il vous plait…ne tirons pas dans les pattes des ASM qui gagne plus que les gendarmes, tant mieux pour eux ! Le problème n'est pas là !

Et désolé de vous contredire, mais les ASM osent aller au delà et réagissent comme un gendarme dans une situation identique, mais c'est vrai, ne mélangeons pas les deux fonctions !

Il existe de nombreux avantages et franchement nombreux seront les gendarmes qui à l’avenir postuleront dans les communes pour devenir ASM !!!

Comme vous l’avez si bien écris les ASM ont choisi ce travail dans un seul but, aider le citoyen !!! Mais donnons aux ASM les moyens d’agir, la délinquance évolue…

Et surtout, nous ne voulons pas perdre notre temps si précieux avec les soucis de copinage en interne….

Bien à vous

Gonzo.

Écrit par : Gonzo | 12/11/2007

entre gendarmerie, police judiciaire, police sécurité, agents municipaux, agents sécurité munipaux...vous voulez encore rajouter police municipale? non mais ça va pas la tête ou quoi? mettez vous dans la tête que pour les citoyennes simples comme moi, il y a qu'une police, c'est celle des flics habillés en bleu, et même la y a des confusions avec la police internationale qui est habillé pareil, armée, mais n'a pas la formation ou la base légale pour traiter une plainte et les autres affaires.

il faut cesser ces stupidités car ca coûte à la collectivité d'avoir autant de corps différents.

il faut fusioner d'abord la police sécurité avec la police cantonale. ca couterait moins cher car en l'état actuel il y a un chef de la police cantonale, soit la miss barbie que tout le monde connait et en parallèlle un autre chef de la police internationale au meme salaire qui n'est autre que le petit frère de la socialiste cons. nationale maury-pasquier.

c'est beau la famille non?

ensuite pour les asm, pas la peine de fusionner, mais au moins faire travailler des asm jusqu'à au moins 02h00 du matin. et surtout on pourrait leur confier les chiens abandonnés, les voitures malgarées ou le bruit dans les écoles et autre, qui consomment beaucoup de ressources et de temps aux flics officiels.

si on fait au moins ça...ce sera déjà un grand pas ne avant, mais ne rêvez pas. on a hélas trop d abroutis en politique autant à la ville que sur le plan cantonal....

Écrit par : MissDJ | 13/11/2007

Merci MissDJ, j'ai ri !!!

C’est incroyable, comment vais-je pouvoir faire comprendre aux diverses personnes qui lisent le blog, que :

JE NE SOUHAITE PAS EMPLOYER LE TERME FUSION !!!

EMPLOYER LE TERME Agent de Police Municipale au lieu d’ASM !!!

EN AUCUN CAS REMPLACER LA GENDARMERIE !!!

!!! COLLABORER !!!
ET
!!! UNIR NOS FORCES !!!

Un point c’est tout !!!

Entre nous, je sais de quoi je parle !!!

Chère à la collectivité ? Oui, plus chère encore si la collectivité continue ainsi ! Et dans votre sens, car dans votre cas, ils ne servent à rien les ASM (Agent de la Police Municipal) !!!

Faire travailler les ASM (dit Agent de Police Municipal) jusqu’à 02 :00 du matin ?!? Avec les moyens actuel ? Là je vous retourne votre remarque « sa ne va pas la tête » !
Pour coller les voitures ? Ils vont être content les automobilistes ! Même à 02 :00 du matin ils vont coller les voitures, je ne vous félicite pas !!! Les ASM ne sont pas des contractuelles !!!
Les chiens abandonnés ?!? …no comment… C’est vrai, c’est très important….

Franchement, renseignez-vous sur les tâches des ASM et ont en reparle !

Visitez ce site et j’espère que vous comprendrez mieux …

www.ville-ge.ch/seep/

Entre-nous, vous êtes socialiste, vous aussi ?

P.S : AM = Contractuel, ne mélangez pas tout ! Merci !

Bien à vous.

Gonzo

Écrit par : Gonzo | 13/11/2007

MissDj,
Il est vérité que vous écrivez un 13 et cela ne vous porte pas chance. A vous lire, vous êtes un 68 très-tarde et sans mise à jour depuis.
Voici une seul mise à jour actuelle. A Genève, il y aura qu'une Police, mais de trois couleurs (comme le drapeau de Genève). Et comme dans tous les cantons de ce pays.
Bleu pour la Police Cantonale.
Vert pour la Police Internationale.
Gris pour la Police de Proximité ou Municipale, comme par le passé.
Ok, il faudra supprimer les… Police frontière, Police du Feu, Police des constructions, Police militaire, Police d'assurance, Police de Sécuritas. Protectas. GPA, CSDP, Police du train etc. etc. etc.
Vous parlez de coût. Toutes ces Polices ont une direction, un état-Major avec ça propre hiérarchie pyramidale. Donc vous voulez des économies, voter une police Bleu-Vert-Gris et les autres "Polices" change de raisons sociales.
Pour le travail jusqu'à 02h00, nous travaillons déjà jusqu'à 24h00. Il est vrai qu'a 2h du matin le bruit dans les école et les voitures mal garées (peut-être la vôtre) passeraient à l'as. Donc des économies pour votre budget.
Quant à notre métier, travailler de 06h00 à 24h00, 365 jours par année, n'est pas chose si facile. Et ce n'est pas les enfants ou ados dans les préaux, les chiens abandonnés et les voitures mal garées, qui nous préoccupe le plus.
Quant aux abrutis en politique, je vous propose de postuler en politique, car vous nous amènerez un très gros progrès et avancement.
Tiens, j'ai rêvé à mai 68, avec ces voltigeurs (motards CRS avec son passager muni d'une batte de baseball) est qui nous poursuivaient dans les rames de metros.
Tchô MissDJ

Écrit par : Le rêveur | 13/11/2007

Bonjour à tous, étant policier municipal depuis l'année 1984, je me permet quand même de faire quelques remarques, mon travail je l'aime, je n'ai pas l'intention de devenir policier ou gendarme cantonal, mais je respecte ce qu'il font, nous évoluons et les problèmes de rue deviennent plus conséquents, malheureusement nous avons que des moitiés de prérogative , et de ce fait le travail est difficile et quelques fois il vaut mieux rien faire que d'avoir des problèmes par la suite, cela peut-être très démotivant, et depuis toute ces années nos autorités n'avait aucune considération envers nous, au contraire, il a souvent été dit que nous n'étions pas indispensable, personnellement je sais que nous sommes très utiles et les citoyens me remercient souvent de l'aide que je leurs apportent et de notre présence dans la rue, j'ai les remerciements de la population et cela me suffit, car je n'espérait plus rien de nos dirigeant branlo, suite aux laxismes répéter de nos autorités.
Voilà, ne mélangeons pas notre travail qui est différent, mais qui pourrais être complémentaire et DONNONS NOUS LES MOYENS DE PRESERVER NOTRE INTEGRITE FACE A LA MONTEE DE LA VIOLENCE, pour ma part c'est tout ce dont je demande et tant que nous n'aurons rien de sécurisant, he bien je n'irais pas me mettre dans des situations ou je risque ma vie pour des élus qui se sont toujours désintéresser de notre travail et qui ne nous soutiennent pas, peut-être qu'avec notre nouveau magistrat les choses vont changer, j'attend de voir
Genève, ville qui a besoin de grand changement et je dirais à nos nouveaux élus, prenez vos responsabilités, donnez-nous les moyens de faire notre travail sans risquer notre vie et sachez respecter le travail difficile que nous effectuons chaque jour pour que notre cité et VOUS-MEME viviez dans une ville où il fait bon vivre.
Car le jour où vous ne trouverez plus de gens pour devenir policier, ce qui se fait de plus en plus rare, he bien Messieurs les députés vous irez vous même dans la rue pour faire respecter la loi et tirer les oreilles des malfrats au lieu d'avoir le cul visser sur votre chaise a faire des grandes phrases qui ne servent a rien, sans savoir ce qui se passe dans nos rues
J'ai pitié de vous, quand je vous vois parler au conseil municipale, de vrais gamins parfois, comment voulez-vous qu'on vous fasse confiance, on se croirait dans une république bananière.
A bon entendeur

Écrit par : amazonia | 14/11/2007

J'ai suivi avec grande attention le débat, depuis la tribune du public et je dois dire que cette Sarah Klopmann, trop jeune pour répresenter un quelconque parti, encore moins Les Verts, était vraiment à étrangler.
Je me demande en quelle qualité, vu qu'elle n'est qu'une étudiante, se permet elle de juger des intentions, forcément malhônetes des ASM, pour dire qu'il ne faudrait pas "provoquer"...
Mais provoquer qui, bon Dieu ? Un peu de bon sens et de confiance envers nos fonctionnaires de police, gendarmerie et sécurité municipale.
Sarah Klopmann, donnez plutôt votre démission, si jamais vous lisez ces lignes, vous êtes vraiment incapable...et trop jeune...!

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/01/2008

Les commentaires sont fermés.