05/11/2007

Des communes partent en guerre contre la violence...

A Genève, quatorze mairies vont réclamer à l’Etat plus de présence policière.

 

La plus grande discrétion entoure le projet. Une lettre de deux pages circule en ce moment dans quatorze mairies. Son but : réclamer plus de présence policière préventive dans les zones sensibles.

 

Une fois le consensus trouvé, elle sera envoyée à Laurent MOUTINOT, conseiller d’Etat en charge du département des Institutions.

 

Un des instigateurs de cette mobilisation générale n’est autre que Gilbert VONLANTHEN, conseiller administratif de Bernex. Pour l’heure, il se refuse à tout commentaire. Seul l’Onésien René LONGET, excédé par la banalisation de la violence et des incivilités dans SA ville de 17'000 habitants, en parle ouvertement. Je cite : « J’ai signé le document le 6 octobre 2007. Si rien n’est encore officiel, c’est que des communes ont demandé des précisions, explique le socialiste. La plus grande difficulté, c’est que nous ne tolérons pas les actes de violence, mais que la réponse ne dépend pas de nous. » Elle dépend de la gendarmerie, qui vient de déménager d’Onex à Lancy.

 

Du coup, les Onésiens se sentent un peu abandonnés. « A peine 750 mètres séparent l’ancien poste, devenu trop exigu, du nouveau, nuance Philippe COSANDEY, porte-parole de la gendarmerie.

 

Son effectif est de 46 hommes. Il couvre les 14 communes de la Champagne. Soit une population de près de 80'000 âmes !!! Visiblement insuffisant pour des collectivités inquiètes mais pas résignées.

15:55 Écrit par Gonzo dans Général | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

C'est ubuesque ! Qui ou quoi empêche Bernex ou Onex à engager davantage d'ASM ? A priori, l'argent évidemment. Il n'en demeure pas moins que la sécurité communale est d'abord du ressort....des communes. A elles de réfléchir comment rentabiliser l'engagement des agents. Or, il suffit de dresser des contraventions ce que beaucoup de communes refusent de faire, car pas très populaire. N'empêche, le citoyen se sentirait mieux.

Écrit par : Dixit | 06/11/2007

Joli ! Vous me surprennez Dixit et vais dans votre direction !

Écrit par : Gonzo | 06/11/2007

A mon avis il faudrait au minimum doubler le budget du Département de Monsieur L. Moutinot...est-il d'accord ? J'en doute...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/11/2007

Bravo pour l'initiative, enfin des gens qui passent à l'action.
Il est important de s'unir pour se faire entendre dans notre république. C'est le moment de mettre l'Etat devant le fait accomplit et leur prouver qu'ils sont complètement dépassé par les événements et n'arrivent plus à assurer le minimum dans les communes sub-urbaines Il est grand temps que les autorités cantonales mettent en place cette collaboration GDM-ASM tant demandé par la population.

Écrit par : Lapinou | 11/11/2007

Les commentaires sont fermés.