16/11/2007

Une vingtaine de Roms ont été évacués...

Un bon début à tout.

 

Ce matin aux environs de 0700, une vingtaine de Roms ont été évacués par la police sous la passerelle des Vernets.

Dans le calme, une quinzaine de policiers (gendarmes et ASM) ont procédé dans le calme aux évacuations sous la passerelle des Vernets et sous le pont des Acacias.

Le plan de lutte contre la mendicité des autorités dévoilé mardi a commencé à produire ses effets.

Une personne était de trop dans cette évacuation : Me Dina Bazarbachi, avocate de l'association d'entraide des Roms Mesemrom. "Je suis triste. Je trouve incroyable que l'on fasse tout ce foin. On aurait pu ouvrir les abris sans tout ce ramdam".

Biensure, Me Bazarbachi …ouiiiiii…. Encore une citoyenne qui va nous apprendre à travailler !!! Mis à part vous montrer et vous faire de la publicité gratuite...Vous feriez mieux de partir avec eux ! Il y a de quoi défendre en Roumanie !...seul hic, ils devront vous payer… = incitation à la mendicité ?

Un représentant de la Ligue suisse des droits de l'homme, Louis Bucher, souligne que l'évacuation s’est déroulée de manière correcte.

Après avoir rassemblé leurs affaires, parfois dans des sacs à poubelles, les derniers tziganes ont été emmenés au square Hugo, lieu d'accueil des services sociaux à la Rue Hugo-de-Senger, pour y prendre un petit déjeuner. Une réunion d'information a eu lieu vers 08h00. Des abris sont à disposition pour dix nuits à la rue des Vollandes et à Carouge. Mais, pour la plupart des Roms, la décision est déjà prise. Ils veulent partir au plus vite.

 

Excellent !

16:14 Écrit par Gonzo dans Général | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Ma seule réaction à cette intervention transmise au télé journal de 12h45 et que les ROM disent qu'ils seraient prêts à partir dans leur pays, MAIS qu'ils n'ont pas d'argents pour rentrer chez eux….?
Questions : Ils sont venus avec quel argent et ou est l'avec l'argent qu'ils ont mendié/récolté à Genève…?
Il serait souhaitable que Me Dina Bazarbachi "certainement de gauche" puisse accompagner ces clients jusque dans leur pays, afin qu'ils n'aillent pas de difficultés pour traverser l'Europe. Puis…, qu'elle ouvre un cabinet dans ce pays, afin de protéger les ROM dans leur propre pays, pour qu'ils aillent leurs dignités tant souhaité par Me Bazarbachi !.
Je rêve ou bien !

Écrit par : Le rêveur | 16/11/2007

ENFIN`!!!!!!!!! c'était le moment que nos autorités politiques, tant municipale que cantonale prennent le "taureau par les cornes" et fasse évacuer ces lieux. Quoique à mon avis, si M. Maudet ne faisait pas partie du CA de la Ville de Genève, je ne sais pas si quelque chose aurait été fait par la Ville ou le Canton. Et j' éspère vivement que le projet de loi contre la mendicité soit prochainement voté afin que d'autres mesures soit prisent... Et concernant Me Bazarbachi, eh bien elle n'a qu'a suivre ces Rom dans leur pays. Voilà

Écrit par : bosco79 | 16/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Gonzo,

comment allez vous ?

Avez - vous même participé à cette "opération" ?

Parce que sur les images, on voit un ASM aider une Rom à monter sa valise dans le fourgon, comme quoi, nos ASM restent des humains, ça fait plaisir...

Je suis soulagé par cette évacuation parce que nous n'avons pas à tolérer que des gens vivent dans des conditions pareilles dans notre pays et nos villes : sous une bache à l'abris d'un pont... L'indignation de Me Bazarbachi, (orthographe correcte ?) me paraît pour le moins suréaliste... si défendre des Êtres Humains réside dans le fait de les laisser dormir à la belle étoile en plein hiver avec la mendicité pour manger..?

Quelle belle leçon d'humanisme.

Ceci dit, le problème de cette population venue d'Europe me pose une toute autre question car elle est le symptôme d'un mal bien plus sérieux : "comment l'Europe avec un Euro à 1,67, l'Europe si grande, si financièrement puissante, si démocratique et donneuse de leçons laisse une région entière du vieux continent vivre dans la misère la plus totale ?"

Par analogie, n'avons nous pas versé un milliard "de cohésion" justement pour éviter que l'ouverture des frontières ne génère se genre mouvement de population ?

Mesdames, Messieurs, pro européen, une question simple : il est passé où le milliard que les Suisses ont si généreusement offert à la communauté européenne pour sceller les bilatérales ?

L'irresponsabilité de la classe politique européenne démontrée, on ne s'étonnera pas qu'aux prochaines votations en faveur des bilatérales et de la libre circulation... au moins un Suisse votera NON.

L'Europe c'est tout rose tout beau... sur le papier gauffré.

Dans les faits... à nos concitoyens de juger.

Payer un milliard de nos francs pour voir des mouvements de population pareils mus par une misère qu'on ne peut même pas imaginer, en pleine Europe, en 2007...?

On se croirait revenu au Moyen Age.

Au moins ces personnes dorment désormais au chaud, dans des conditions d'hygiène "normales", avec quelques repas chaud.

Un dernière chose, derrière l'appellation "Roms" rappelons nous Messieurs, que ce sont des Etres Humains et que la misère reste la pire des dictatures.

Bien à vous,

Stéphane



Écrit par : Stéphane | 17/11/2007

Selon le HCR, l'argent provenant de l'émigration illicite payé aux passeurs dépasse l'argent provenant de la drogue! Le saviez-vous qu'en aidant les mendiants soit-disant "Rom" (ils sont roumains, pas nécessairement Rom), vous participiez à un acte de blanchiment d'argent!

Merci aux ASMs qui ne font que ce qu'on leur demande toujours avec amabilité et grâce.

Écrit par : Blackbeek | 17/11/2007

Salut l’équipe Stéphane, Blackbeek, Bosco 79 et Gonzo,
J’ai fait un rêve à propos des ROMS et de Me Bazarbachi.
Je me suis vu zoner au Kazakhstan ou en Roumanie, je ne me rappel plus très bien… ! Donc, je zonais avec une guitare et un béret offert en France, déposé à mes pieds. J’ai mangé une soupe offerte par des locaux à 21h30 à la gare du blède. J’avais l’équivalent de 1.35 chf dans mon béret. La dèche quoi. Quant tout à coup une femme se prénommant Me Bazarbachi, me propose de défendre ma situation au niveau National du Kazakhstan… ! Et ceci gratuitement… ! Je n’en croyais pas mes yeux. Nous étions quelques 12 à 15 personnes dans cette dèche de cette petite ville d’Astana (450.000 habitants).
Toujours dans mon rêve, un matin, des hommes uni formés de plusieurs administrations, nous ont aidé à plier nos frocs et bibelots, puis nous ont amené dans des locaux propres et lumineux et nous ont offert du café et du pain… ?
A ce moment là, je me suis réveillé, car mon collègue musicien Polonais m’urinais dessus.
Dans quel Pays et dans quelle ville ce rêve venait… ?

Écrit par : Le rêveur | 18/11/2007

Les commentaires sont fermés.