23/11/2007

Gonzo se dévoile !

Le journalisme gonzo (gonzo journalism) est une méthode d'investigation journalistique axée sur l'ultra-subjectivité, utilisée et popularisée notamment par Hunter S. Thompson. Le journaliste gonzo est partie prenante du sujet qu'il couvre et s'implique dans ce sujet aussi longtemps et profondément que possible, mais traite surtout au final de sa propre personne et de ce qui lui arrive pendant la couverture d'un évènement.

Le terme gonzo journalism a été inventé par Bill Cardoso. L'intérêt central du journalisme gonzo est le côté « libre » de son ultra-subjectivité, le ton humoristique et impertinent mais clairvoyant qui anime son auteur. Le terme a été popularisé lorsqu'il a désigné le travail de Hunter S. Thompson qui, pour écrire Hell's Angels: A Strange and Terrible Saga par exemple, s'est intégré dans un groupe de Hell's Angels, est devenu motard et a adopté leurs conditions de vie pendant plusieurs mois.

Le parti pris par le journaliste gonzo est d'informer le plus possible son lecteur sur la nature et l'intensité des facteurs « déformant » son point de vue. Ainsi il peut, en faisant appel à son sens critique, recomposer ensuite une image vraisemblable de la réalité. Décrire les ondulations d'un miroir aide à retrouver la forme réelle du reflet anamorphosé qu'il projette. Il s'agit, pour l'auteur, d'assumer jusqu'au bout la subjectivité de son propos.


Je ne m'appelle pas Julie !!! ;-)  

Bien à vous, Gonzo.

10:10 Écrit par Gonzo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.