16/02/2008

SUIVEZ L'EXEMPLE !!! BRAVO !

BEL EXEMPLE !!!!

 

«La sécurité n'a pas de prix, elle a un coût!»

16 février 2008 - PASCAL GUEX

COMBLÉChristian Varone a apprécié le soutien massif du Parlement. Qui a accepté de débloquer 35,6 millions pour offrir à nos forces de l'ordre un réseau de communication enfin efficace.

Christian Varone peut sourire. le financement de radiocommunications POLYCOM VALAIS a été plébiscité par les députés. bittel

Christian Varone n'a pas eu à regretter de devoir patienter! Retardé par l'interminable débat sur la loi sur le tourisme, le vote sur le financement du réseau de radiocommunications POLYCOM VALAIS a viré au plébiscite. 101 députés sur 102 ont en effet accepté jeudi ce crédit de 35,6 millions de francs destiné à «brancher» notre canton à un réseau de communication enfin sécurisé et performant. De quoi combler le commandant de la police cantonale. «D'ici à 2013 au plus tard, le Valais disposera ainsi d'un nouveau réseau de télécommunications. Et cela est d'une importance vitale pour la sécurité de notre canton!» Explications.

Le soutien massif du Grand Conseil pour ce projet POLYCOM vous a soulagé?

J'ai été satisfait de constater que tant le gouvernement que le Parlement ont saisi toute l'importance de ce projet. Qu'ils en soient remerciés. C'était aussi la preuve que le travail préparatoire en amont avait été bien mené par mes collaborateurs.

Mais en quoi cet investissement est-il si important?

Il est tout simplement vital pour la sécurité de tout le canton. Songez que nous travaillons actuellement avec un système de communication complètement obsolète, vieux de trente ans et dont les pièces de rechange ne sont plus disponibles depuis... 1995.

Comment peut-il dès lors encore fonctionner?

Nous n'avons pas le choix et nous bricolons au jour le jour. Mais cela n'était plus possible de continuer ainsi.

D'où l'importance de pouvoir bientôt disposer d'un nouveau réseau de communications?

Effectivement. POLYCOM est un outil indispensable pour assurer la sécurité de tout le canton, en cas d'événements extraordinaires - comme l'Eurofoot 2008 ou un accident important tel que celui de l'autocar sur la route d'Orsières - ainsi qu'en cas de catastrophes naturelles. Il permettra à tous les intervenants - police, pompiers, protection civile, colonne de secours - de parler d'une seule voix et de se faire comprendre. Avec le système actuel, il était impossible de communiquer sur le même canal. Or dans ces situations extrêmes, la réussite d'une intervention repose avant tout sur une bonne communication.

Et quels avantages directs pour la police?

Nous pourrons bientôt disposer d'un réseau entièrement sécurisé. Avec le système actuel, aucune communication ne peut être cryptée. Résultat: je dois multiplier les codes pour transmettre mes instructions à mes collaborateurs. Et n'importe quel malfrat disposant d'un minimum de connaissances informatiques peut écouter nos conversations. On vous laisse imaginer les conséquences avec une criminalité qui s'internationalise et devient toujours mieux organisée.

Et pourquoi POLYCOM, plutôt qu'un autre système?

Parce que tous les partenaires suisses (gardes-frontière, armée, Protection civile) et les autres cantons ont opté pour ce système. Et parce que celui-ci est compatible avec TETRAPOL, le réseau adopté par les Français ou les Allemands. Et il est important de pouvoir communiquer avec ses voisins surtout avec l'évolution de la criminalité qui fait de plus en plus fi des frontières. A preuve les bandes de Marseillais ou de Lyonnais qui n'hésitent plus à venir commettre des cambriolages dans nos stations...

Mais l'investissement est important?

Le canton va en effet devoir débourser 35,6 millions de francs ces cinq prochains exercices, au gré de ses disponibilités financières. Deux millions seront déjà investis cette année pour financer le mandat d'étude et payer l'équipement du bâtiment de la police. L'apport de la Confédération se chiffre, lui, à 40 millions. C'est un effort important, il est vrai. Mais j'ai coutume de dire que la sécurité n'a pas de prix. Elle a seulement un coût.

14:15 Écrit par Gonzo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.