18/03/2008

Taser, votations positives au Conseil des Etats !!!

Après avoir rejeté à trois reprises le recours aux "tasers", le Conseil des Etats a finalement suivi le National par 26 voix contre 13. S'il avait persisté, il aurait fait couler l'ensemble de la loi. Sans surprise, la Chambre du peuple a elle confirmé sa position par 115 voix contre 71.

Les forces de l'ordre seront notamment autorisées à utiliser leurs armes en dernier recours, des menottes et autres liens ainsi que des chiens. Les tentatives de la gauche de restreindre cet arsenal conformément aux recommandations de l'Assemblée du Conseil de l'Europe sur les expulsions ont échoué.

Le texte devrait s'appliquer aux organes de la police de la Confédération et à ceux des cantons exécutant un renvoi sur mandat d'une autorité fédérale.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Bien à vous.

 

Gonzo.

12:58 Écrit par Gonzo dans Général | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

J'ai de la peine à concevoir que l'usage d'une telle arme puisse se justifier pour maîtriser une personne, même agitée, dans le cadre d'une procédure d'expulsion moins que dans toute autre situation "ouverte". L'arme est loin d'avoir prouvé sa non létalité. Cette disposition va créer la fausse impression que l'on peut intervenir à distance avec une arme dite inoffensive.

Je pense donc que l'on va plutôt déresponsabiliser les agents de la force publique. Pourquoi pas la fléchette soporifique utilisée avec tant de succès par Daktari dans années 1970 .

Écrit par : Rolin Wavre | 18/03/2008

J'ai de la peine à concevoir que l'usage d'une telle arme puisse se justifier pour maîtriser une personne, même agitée, dans le cadre d'une procédure d'expulsion moins que dans toute autre situation "ouverte". L'arme est loin d'avoir prouvé sa non létalité. Cette disposition va créer la fausse impression que l'on peut intervenir à distance avec une arme dite inoffensive.

Je pense donc que l'on va plutôt déresponsabiliser les agents de la force publique. Pourquoi pas la fléchette soporifique utilisée avec tant de succès par Daktari dans années 1970 .

Écrit par : Rolin Wavre | 18/03/2008

J'ai de la peine à concevoir que l'usage d'une telle arme puisse se justifier pour maîtriser une personne, même agitée, dans le cadre d'une procédure d'expulsion moins que dans toute autre situation "ouverte". L'arme est loin d'avoir prouvé sa non létalité. Cette disposition va créer la fausse impression que l'on peut intervenir à distance avec une arme dite inoffensive.

Je pense donc que l'on va plutôt déresponsabiliser les agents de la force publique. Pourquoi pas la fléchette soporifique utilisée avec tant de succès par Daktari dans la série culte des années 1970 .

Écrit par : Rolin Wavre | 18/03/2008

Allez voir sur Youtube et cliquez Taser. Regardez bien la saloperie qu'est cette arme et les dérives possibles avec une police sur les nerfs ou dépassée, puis posez-vous la question: Les députés qui ont voté pour ça (contre des requérents déboutés qui résisteraient, femme et enfants compris donc) sont-ils des tortionnaires refoulés?

Écrit par : Olegna | 18/03/2008

Les commentaires sont fermés.