16/07/2008

Police et garde-frontières signent un accord de collaboration


La police cantonale vaudoise et les garde-frontières renforcent leur collaboration. La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro et le directeur des douanes Rudolf Dietrich ont signé un accord qui s'inscrit dans la mise en oeuvre de Schengen prévue à la fin de l'année.

Une meilleure cohésion opérationnelle, des synergies sur fond de budgets limités et une adapatation à l'évolution de la criminalité: la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro s'est réjoui de ce nouvel élan entre les différents partenaires de la sécurité dépendant du canton ou de l'Administration fédérale des douanes.

L'EURO 2008 a montré que l'on pouvait "dépasser nos habitudes et surmonter les réflexes corporatistes" pour assurer le bon déroulement d'un événement exceptionnel, a souligné la cheffe du Département de la sécurité et de l'environnement. Avec cet accord, la base est posée pour "relever les défis sécuritaires de demain".

Concrètement, des tâches seront déléguées aux garde-frontières qui pourront intervenir directement, en soulageant du coup la police. Les domaines visés sont notamment la recherche de personnes, d'objets et de véhicules, ainsi que le petit trafic de stupéfiants.

11:57 Écrit par Gonzo dans Police | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Voilà un accord pour plus d'efficacité. Si Genève pouvait avoir la même chose ce serait aussi une excellente initiative. A suivre...

Écrit par : demain | 17/07/2008

Bonjour, je suis agent de sécurité et je trouve qu'il devrait pas à avoir les problèmes de " policiers , gendarmes douaniers ou agents de sécurités".

Il faut travailler tous ensemble et tout ira bien pour tout le monde.

Avec mes cordiales salutations.

Écrit par : Lienhard | 27/10/2008

Les commentaires sont fermés.