17/07/2008

POINTS PIQUANTS !!!

On peut réellement se poser la question de savoir si l'ASM fait peur ou s'il gêne, quand on voit les tergiversations et atermoiements qui règnent autour de notre statut.

D'aucun pensent que nous allons leur enlever le pain de la bouche, faire leur travail et, ainsi, détruire leur acquis. Quelle petitesse d'esprit et de raisonnement et surtout quelle perte de temps et d'influx nerveux dans ces combats d'arrière garde ! 

Réfléchissons un peu, n'y a t'il pas assé de travail pour tout le monde quand nous voyons ce qui se passe, hors statistiques, en nos murs ??? D'autre part, comment une minorité d'environ 200 personnes pourrait faire une telle ombre à plus de 700, alors que cette grosse entité est une et que l'autre et 18 ?????

Nous savons qu'il est difficile de se soutenir les uns, les autres, quand le combat n'est pas le même. Mais à quoi bon se tirer dans les pattes. Qu'on le veuille ou non, le processus est irréversible, nous devons un jour ou l'autre le faire, bon gré, mal gré.

Si ceux-ci ou ceux-là se croient plus fort qu'ils ne sont, tant pis pour eux. C'est complètement stupide et ringard de se croire supérieur et, surtout, de vouloir faire penser que l'on est les meilleurs, car la désilusion guette et est une arme de démotivation.

Pourquoi ne pas dire la vérité ? Dire; "Effectivement, nous avons besoin d'aide, alors ratissons large et offrons à ceux qui nous épaulent tout ce dont ils ont besoin en formation, en matériel, en règlement et en possibilité d'avancer. Sans tergiverser, sans se prendre pour les nombrils du monde".

De nos jours, est-ce que dire cela serait un signe de faiblesse ? Il faut s'imaginer que "OUI" puisque tout reste caché et qu'il ne faut surtout pas montrer ses faiblesses, ne serait-ce qu'au partenaire.

Quand ce partenaire est un ASM, c'est encore plus problématique et l'ont en vient à ces demi-mesures, à ces règlement qui autorisent l'action, mais jusqu'à un certain point, pour ne pas contrecarrer la toute puissance du potentat.

Encore une fois, dans cette guéguerre stupide, dans ces palabres sans fins et ces arrangements bancals, il convient de se demander qui est gagnant et qui est perdant ?

LES GAGNANTS sont, sans aucun doute, les malfrats de tous genres, grands ou petits, qui eux n'attendent pas de nouvelles lois, une nouvelle constitution, l'avis de toutes les parties. EUX ILS AVANCENT !!!

LES PERDANTS principaux sont les citoyens électeurs, à qui l'ont promet, mais qui attendent toujours et qui pourront attendre encore longtemps et les professions de gardiens de l'ordre qui se déscrédibilisent, ne pouvant agir, faute de temps, de personnel, de moyens, de lois et règlements.

Mais en fait, tout va bien, puisque les statistiques le disent !

 

 GAZETTE DES ASM - JUIN 2008

"LE PIVERT"

11:36 Écrit par Gonzo dans Genève Police (s) | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Le contrôle des populations par des forces de l'ordre robots.
La tendance actuelle à remplacer les humains par des robots sur les lieux dangereux a déjà débouché sur la mise au point du correspondant de guerre/machine et les recherches vont bon train pour les robots/soldats.
Il en résulte logiquement que demain vous serez contrôlés par des policier/machines.

Les implications sociales et humaines sont trop nombreuses pour être développées ici, vous pouvez aisément les imaginer vous-mêmes.

Sarah Klopmann, se laisseras-t-elle contrôlée plus facilement par des robots, que par des ASM, bien humains, eux ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/07/2008

Les commentaires sont fermés.