23/11/2010

Ouvrez les yeux, la gauche est riche…et à les moyens de dégénèrer.

Comment ne pas réagir à cette politique de gauche ? Ouvrez les yeux et réagissez !!! La sécurité n’a pas de prix !


Lu ce mardi 23 novembre 2010 à la Tribune de Genève ;

http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/police-culturelle-id...

Malaise: Patrice Mugny ne semble savoir que faire de ce paquet embarrassant. Il nous a indiqué, via ses services, qu’il réserve son point de vue aux élus municipaux lors de la séance budgétaire du 11 décembre. «Il est embêté, confirme son collègue Rémy Pagani. Il voulait titulariser les personnes qui occupent ces emplois, mais ne pas en créer d’autres. Le projet vient de lui, il ne peut donc pas être surpris, confie un élu de son camp. Ce qui le gêne, c’est que les fonds nécessaires ont été puisés chez Pierre Maudet.»

Vous rendez-vous compte de ce qu’ils font ?

· Sur les 25 postes prévus au département de Pierre Maudet, cinq seront offert à Patrice Mugny qui ne sait pas quoi en faire ?!? Et de surcroît, il puise sur les fonds de Pierre Maudet, c’est aberrant…

· Engager cinq personnes afin de réduire les incivilités, dans les bibliothèques et les musées. Ou engager cinq agents de la police municipale supplémentaires dans le terrain ? La question ne se pose pas !

La sécurité n’était pas un axe prioritaire pour nos citoyens ???

La gauche ne le sait pas, ormis Pierre Maudet qui connait la situation actuel dans nos rues.

De vrais enfants dans une cour de grands, sont-ils vraiment à leurs places ?

«La gauche tombe le masque. Elle a une difficulté récurrente à assumer une police avec uniforme. Le magistrat y décèle également une «mesure vexatoire, son département étant le seul touché par les coupes. Bref, dans son esprit, la gauche lance sa campagne électorale. Nous avons simplement refusé une hausse de postes vacants à Maudet. Il en compte déjà 43,5 dans son département. Il ne peut pas former de nouveaux policiers maintenant car l’école est pleine», répond Salika Wenger, d’à gauche toute!, qui ajoute que si le magistrat dépose une demande de crédit supplémentaire l’année prochaine, «on le lui votera». Et si Patrice Mugny ne veut pas des postes? «On ne les lui donnera pas.»

La cerise sur le gâteau, de Rémy Pagani ;

« Je pense même que les policiers municipaux ne devraient pas à avoir à mettre d’amendes. Leur travail, c’est d’être dissuasifs vis-à-vis des malfrats et de nouer des contacts avec la population.»

Et après une telle lecture, ma journée est censée commencer avec bonne humeur ? Ma réponse est claire, NON ! ABE, Gonzo.

07:55 Écrit par Gonzo dans Genève Police (s) | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Lundi après midi dans les rues Basses outre les protégés des politiciens (les joueurs de bonneteau), des voleurs "typés" (les même u'à la gare) essayent de voler des sacs à des touristes asiatiques, (il est 14 heures et non 4 heures du matin!)


Il s'agit de récidivistes d'après la police, on devrait donc déposer plainte contre Genève, pour non assistance à personnes en danger!

Quand aux voleurs, ils vont très bien rassurez vous!

L'insécurité va continuer d'augmenter dans cette ville vendu aux mafias!

Écrit par : dominiquedegoumois | 23/11/2010

Les commentaires sont fermés.